Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 17:37

 

Nous partons le lendemain matin en direction de la ville de CHENDGE, la circulation est intense, nous ferons un premier arrêt dans une fabrique de cloisonné (je ferai en fin de blog un article sur ce travail exceptionnel),il fait toujours très froid, mais le ciel est bleu d'azur et il n'y a pas de vent. Rapidement le paysage change, les collines laissent place à de majestueuse montagnes, l'automne étant la, certains versants prennent des couleurs mordorées, c'est splendide.

Nous sommes dans la province du HEBEI, à environ 250 kms de Pékin, notre destination finale sera la ville de CHENDGE, située à 270 kms de la capitale.

 

 

Nous arrivons au cœur de la province de HEBEI

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons sur le site de JINSHANLING, c 'est un tronçon"nord- est"  de la muraille de Chine,il est restauré depuis 1980,c'est non seulement un site historique, mais aussi un lieu de randonnée et de découverte de la région.

 

Tout est fait pour pouvoir séjourner plusieurs jours, l'endroit est calme, personne sur le site,ce n'est pas la foule, il faut dire que la route est longue depuis Pékin,  et par le train il faut presque cinq heures.

 

 

 

 

 

Nous prenons un téléphérique qui va nous déposer au milieu du site, la ou il y a une tour de guet, la descente se fera  à pied (pour moi).

 

Cette muraille «le Long Mur des Dix Mille LI»(dix mille li correspondent à 5000 kms) prend véritablement naissance lors de l'unification de la CHINE avec le premier Empereur Qin Shihuang vers 220 avant J.C (capitale XI'AN), il existait  déjà des petits tronçons de construits lors de l'époque des Royaumes Combattants (440-221) avant J.C.

Son tracé commence en Mandchourie vers Lianing,suit la boucle du fleuve jaune pour arriver vers Lanzhou.

 

 

 

 

 

 

Elle est peu à peu l'abandon, c'est l'Empereur WUDI (140-87)avant J.C.qui va la restaurer et la prolonger vers Dunhuang dans le Gansu occidental.

Ce fut une véritable armée de travailleurs et de paysans qui furent obligés de travailler à la restauration et la continuation de cet ouvrage gigantesque.

 

 

 

 

 

A la chute des Han (220 après J.C) chaque dynastie les Wei du nord (286-534)les Wei de l'est (534-550),les Qi du nord (550-577) et pour finir les Sui (581-618) vont continuer la construction et la prolongation de cette grande muraille.

La dynastie des Tang (618-907) , des Song (960-1276) ainsi que celle des Yuan (1276-1368) laissent doucement se déliter et s’abîmer celle-ci.

 

 

 

 

 

 

Il faut attendre la dynastie des Ming qui ayant chassé les mongols vont entreprendre sa restauration (1403-1435),à partir de 1470 la muraille va être prolongée et consolidée.

Son tracé est gigantesque , il prenait naissance à la limite de la Corée du Nord au bord du golfe de Corée , elle arrive ensuite dans le Hebei, région montagneuse,elle va courir de monts en vallées épousant toutes les crêtes naturelles. Des tours de guets, des forts, des rampes en pierres surplombent les vallées et ce sur des kilomètres.

 

 

 

 

 

 

En 1644 lors de la fin de la dynastie Ming, la grande muraille est laissée à l'abandon.

 

Vous voyez la grande muraille de Chine  dans toute sa splendeur, elle date de l’époque MING, c 'est gigantesque à perte de vue, en contrebas, l'autoroute semble toute petite, il n'y a personne sur le site, la vue est fabuleuse, ce fut inoubliable. (une pensée pour ceux qui laissèrent leurs vies, leur famille pour achever cet ouvrage).

 

 

 

Ce sera la seule fois où je serai en retard au RDV du bus....ce ne fut pas facile cette descente  !!!!Nous partons pour la ravissante ville de CHENDGE,il va y avoir encore beaucoup de circulation....

Les photos ci-dessus  sont numériques, j'avais fait aussi  des photos argentiques, elles sont scannées ... ci-dessous un article sur la grande muraille  sans texte avec celles-ci... .

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
You can discover far more baseball bat undertaking thoughts for our Pinterest Discussion boards.
Répondre
D
I love it, too.
Répondre