Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2022 1 17 /01 /janvier /2022 18:26

 

 

Nous quittons la ville de Limassol, notre destination est la ville touristique de Lefkara, il y a une cinquantaine de kilomètres entre les deux villes mètres d’altitude., elle est à 800mètres d’altitude.

Le bus longe les kilomètres d’avenues bordant la mer, partout des ginguettes et des parasols qui émergent à travers les arbres on se croirait chez nous en France.

 

Au loin voyez les silhouettes des navires et plateformes cherchant le gaz et le pétrole dans la mer, d’ailleurs il a été trouvé une immense réserve de gaz durant mon séjour, elle est située dans les eaux chypriotes et cela depuis engendre des conflits!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous quittons la côte balnéaire et entrons dans les terres pour arriver dans la ville de Lefkara, voyez de chaque côté ces belles montagnes crayeuses, au loin on devine de plus hautes montagnes, le paysage a changé mais il fait toujours très beau.

 

 

Dans le bus notre guide nous parle de l’intérêt de la ville de Lefkara, en effet il y en a plusieurs, en premier elle nous parle de Sainte Hélène, je connaissais un peu sa vie vu que c’est mon prénom et celui de ma mère.

Sainte Hélène, appelons la comme cela est née en Bithynie (nord de la Turquie) (248-250) elle devient l’épouse ou la concubine , «on ne sait la vérité», de Constance Chlore un officier de l’empereur Aurélien, elle le rencontre lors d’une campagne militaire contre la reine Zénobie, elle va mettre au monde  son fils Constantin, en 272 en Serbie.

Constance devenu César épouse Théodora fille d’Auguste Maximilien. Hélène et son fils sont en exil.

Lorsque son fils Constantin Ier devient empereur en 306, Hélène vit à Tréves, ensuite à Rome, nous sommes en 312, elle se convertit au christianisme et devient très influente dans sa nouvelle religion, de plus son fils la nomme impératrice et elle est très reconnue.

Elle va mourir le 18 août 330, sa dépouille sera ramenée à Rome.

Pourquoi parler d' Hélène et Chypre, revenons en arrière, à la mort du Christ, le saint sépulcre, le Golgotha sont recouverts de terre, les trois croix des crucifiés avaient été jetées dans une citerne, et un temple dédié à Vénus sera bâti en 135 sur cet ensemble.

En 348 le patriarche Cyrille de Jérusalem va faire des fouilles et découvrir les croix dans les citernes. Mais comment reconnaître la croix du christ.

Une femme mourante sera étendue sur chacune des croix, le miracle se produit sur l’une d’elle, elle est guérie.

Comme pour les reliques, la croix sera morcelée , Hélène part faire un long voyage avec des morceaux de la sainte croix , elle va s’arrêter à Chypre et offre un morceau de la sainte croix à un monastère de nonnes car elle fonde ce grand monastère de nonnes et en prime elle importe des chats, car il y avait beaucoup de serpents dans l’île.

La guide nous explique que cet ordre des nonnes catholiques sera dissous par les prêtres catholiques, mais à ce jour il reste encore un monastère de femme nonnes orthodoxes, et celles ci continuent la tradition car elles élèvent et gardent plus de 100 chats ce dans en souvenir de Sainte Hélène. Elles sont habillées de noir car elles attendent la mort !!

Un prêtre latin Jean de Santamarin vole le bois sacré dans son reliquaire nous sommes en 1318, les bateaux pour cause de tempête mystique n’arrivent pas à sortir en mer, le voleur se voyant découvert va cacher son butin sacré dans un caroubier, un paysan le découvre plus de vingt ans après.

L’évêque de Lefkara au vu des miracles qui se succèdent va l’authentifier.

L’histoire ne s’arrêtera pas la en effet que ce soit les catholiques, les orthodoxes et même les anglicans ils vont devant les miracles célébrer à l’unanimité cette sainte.

La relique sera remis au monastère de Stravovouni près de Larnaca.

 

 

 

Un autre futur saint est né à Lefkara en 1134, il se nomme Néophyte le Reclus, le dernier jour de notre voyage nous visiterons son monastère et sa grotte c’est non loin de Paphos.

 

 

La mairie notre point de rencontre 

Notre guide nous donne une petite heure avec un point de rencontre , je file à travers les rues, il n’y a pas un chat ni même un chypriote , les volets sont clos, on dirait une ville morte.

 

 

Un hôtel tout joli

 

 

Cette jolie petite ville au caractère un peu médiéval est connue par ses ateliers , le premier est le travail de la dentelle et des jours, il y a de belles photos sur les murs qui nous renvoient à une autre époque , les boutiques sont très belles avec en effet de beaux article de broderies.

 

 

Elles sont tristes !!

 

 

 

Travail de l'argent

L’autre métier est celui de l’argent repoussé , j’ai eu la chance de voir un artisan au travail. Les objets sont très chers, Dans les vitrines vous avez à foison des boucles d’oreilles, des broches, des colliers en argent….

 

 

LEFKARA ville fantômes

 

 

 

 

 

Un petit bistro sympa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En arrivant vers l’église byzantine je tombe sur un jeune couple de mariés , je leur souhaite plein de bonheur !!

Cette petite église est dédiée à l’archange Saint Michel, j’ai essayé de faire des photos…

Lors de plusieurs visites de monastères byzantins je parlerai des orthodoxes  et de leurs très  riches églises et monastères.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En remontant à travers ces charmantes ruelles pleines de fleurs et de passages mystérieux j’arrive au splendide musée de la borderie et de l’orfèvrerie

L’endroit est incroyable à croire que le ciel y est tombé un jour et y est resté !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce serait une tour médiéval

 

 

 

 

 

 

Voyez le musée SPLENDIDE 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous retrouvons tous au point de rencontre et nous voila dans notre hôtel, la guide nous explique le programme de la journée suivante ….c ‘est intense, vous verrez !!!

Je reste tranquille à contempler  et à méditer sur la vie de Sainte Hélène devant  le coucher du soleil, demain sera un autre jour.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires