Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 14:30

 

 

Nous laissons derrière nous cette stupéfiante petite chapelle, la route ondule à travers les collines , comme vous le voyez les céréales ont été récoltées, les moissons sont faites.

 

 

 

 

Lors de l’occupation de l’île par les ottomans en 1570, après le royaume des Lusignan et des vénitiens l’île prendra un nouveau visage où plutôt de multiples visages au gré des vizirs, des sultans et des décennies à venir.

Les premiers temps les musulmans réorganisent l’île , le servage est aboli, l’ aristocratie n’existe plus, la population est partagée en trois catégories ce en fonction de leur richesse et afin de pouvoir facilement prélever les impôts, les non musulmans seront surtaxés.

En 1574 l’église orthodoxe est rétablie dans l’île, elle lève aussi en plus ses propres impôts, la religion latine est supprimée, les églises et cathédrales deviennent des mosquées.

Hélas dés le XVIIème siècle les problèmes arrivent avec les prétentions des princes chrétiens, les famines, la sécheresse les maladies, l’île est en perdition , il faut attendre l’arrivée du pacha Abou Bekir (1746-1748) pour que l’île reprenne vie, ce pacha baisse les impôts ,il  fait creuser des systèmes d’irrigation, monte des aqueducs et préserve toute  la population , hélas il est rapidement chassé.

Le grand vizir de Constantinople accorde le statut de représentant officiel de la population orthodoxe aux archevêques et évêques.

Entre 1764 et 1868 la période ne sera que misère et soulèvements .

L’empire ottoman est sur le déclin, celui-ci se tourne vers la Grande Bretagne, celle-ci a vite compris la position stratégique de l’île, avec les accords au congrès de Berlin en 1878 , les ottomans confient l’administration de l’île aux anglais.

Et voila ils sont dans la place de 1878 à1914, ils vont tout traiter et gérer pour leur profit et pour eux-mêmes dans les affaires commerciales, financières.

Arthur Rimbaud va servir de contre-maître pour la construction de la résidence princière  du gouverneur anglais à Troodos…

Les chypriotes en reviennent de l’aide et de l’occupation par les anglais.. les premiers soulèvements commencent, mais la guerre de 1914 va changer le cours de l’histoire de l’île, en effet Mustafa Kemal en 1923 cède l’île aux anglais alors que les chypriotes voudraient être rattachés à la Grèce.

En 1950 il y a l’élection d’un nouvel archevêque Monseigneur Makarios III, celui-ci demande de l’aide à l’ONU, la rébellion gronde avec la création du mouvement EOKA, Georges Grivas est à sa tête, Monseigneur Makarios temporise tous les mouvements insurrectionnels , mais en 1955 il joue le jeu et rentre en conflit.

La lutte est ouverte Monseigneur Makarios et ses aides sont envoyés aux Seychelles, la lutte sur place s’intensifie.

Il faut attendre 1959 pour trouver un accord , Monseigneur Makarios revient le 1er mars 1959.

L’indépendance de l’île est proclamée le 16 août 1960,

Il y a donc deux chefs d’état Makarios III et Küçûk, les problèmes et crises prennent de l’ampleur , le séparatisme enfle, un officier anglais en 1974 va tracer à main levée une ligne verte sur la carte, voila l’île coupée en deux depuis cette date.

Monseigneur Makarios III va avoir jusqu’à sa mort en 1977 un rôle prépondérant dans l’avenir de son île.

Voilà juste quelques lignes, mais il existe des livres très complets au sujet de l’histoire de Chypre.

 

 

 

Nous arrivons en bas d’ une colline où le sommet est tout de vert revêtu en effet c’est une des plus grande mine de cuivre au monde, les égyptiens venaient il y a 3000 ans acheter ce métal précieux. A ce jour elle n’est plus en action….mais reste bien sous surveillance, elle est sur la ligne verte....

 

 

 

Nous arrivons dans la montagne et la région dite de TROODOS, nous découvrons des montagnes couvertes de forêts de cèdres, de mélèzes et de chênes, en montant en altitude, les nuages deviennent épais, la lumière n’est plus que diffuse , la chaleur elle persiste.

 

 

 

Notre bus nous dépose dans la cour du plus grand monastère de l’île c ‘est celui de KYKKO. Nous avons un court laps de temps de repos, j’en profite pour vous faire voir les marchands du temple!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michaêl Mouskos naît le 13 août 1913, il va faire ses études primaires dans ce grand monastère de KYKKO situé dans la région montagneuse dans la région de Troodos , il continue ses études à Nicosie et termine ses études de théologie à Athènes. Il va compléter ses études de sociologie et de théologie à Boston.

Il est ordonné prêtre à la fin de la guerre , il sera nommé à la chaire épiscopale de Kourion en 1945.

Il va prendre la tête en tant que Monseigneur Makarios III lors de son retour dans son île.

Il devient le champion de la lutte avec l’aide des prélats orthodoxe de l’île. Ceux ci depuis l’occupation ottomane n’ont cessé de lutter pour retrouver l’indépendance de leur île.

Monseigneur Makarios III, devient le « ETHNARQUE » de l’île en 1950, il peut alors faire bouger les événements que ce soit au niveau national et international. Il sera déporté aux Seychelles en 1956 par les anglais.

Il reviendra grâce à la pression nationale et internationale, les négociations aboutissent à l’indépendance du pays.

Il sera élu président de la république en 1960,1968,1973.

Il va s’opposer à la dictature des colonels en Grèce, ceux-ci veulent récupérer son île, il s’ensuit un coup d’état et son renversement , la conséquence en sera la partition de l’île en 1974, c ‘est la création de la «ligne verte»

Il va survivre aux bombardements de son palais en 1974, ce jusqu’à sa mort en 1977.

 

Nous partons du monastère à pied pour le sommet d’une montagne, nous sommes à 1300 mètres d’altitude, cet endroit est sacré.

En effet tout là-haut autrefois se trouvait une chapelle en bois dans laquelle lors de prières la vierge de Saint Luc (le tableau peint par lui) était porté en procession et placé ici pour demander et intercéder pour  l'arrivée de  la pluie. (l’île a connu de grandes sécheresse).

A la place de cette église en bois il a été construit un édicule en pierre, nous apercevons son sommet à travers les branches de mélèzes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous empruntons le chemin qui y parvient, je l’appelle le chemin de croix car tout le long se trouve des petites niches tout de blancs revêtues, au fond desquelles trône une série de saints très colorés qui nous surveillent.

 

 

 

Voyez la magnificence des fresques et des peintures, il y a aussi des superbes mosaïques.

Nous retrouvons les mêmes tableaux que dans la petite chapelle.

En sortant j’ai pu faire quelques photos du paysage, c ‘est grandiose.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fond la tombe de Monseigneur MAKARIOS

 

 

 

A mi-chemin , se trouve la tombe de Monseigneur Makarios III, elle est gardée jour et nuit par des soldats au garde à vous!!!

Celui-ci avait émis un souhait de reposer ici.

 

 

Sainte Hélène

 

Partager cet article
Repost0

commentaires