Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 11:02

Le pilier dit de saint Paul.

 

 

 

 

 

Nous arrivons dans les environs de la ville de Paphos, admirez l’ensemble spectaculaire archéologique dans le- quel se mélangent les temples ou basiliques romaines, l’antique basilique chrétienne du IVème siècle et la petite église byzantine Saint Kiriaki du XVI ème siècle. (martyr sous l’empereur Dioclétien en 289)

Ce site est appelé celui du «Pilier de Saint Paul ou Saul» en effet parlons de ce disciple  voyageur de Jésus…

Alexandre le grand a comme partout laissé ici son empreinte helléniste ,  nous l’avons vu les cultes dit païens sont importants , comme ceux d’Aphrodite, d’Apollon , Zeus, nous les avons découverts lors de notre périple. Tous ces cultes étaient libres dans Chypre et il y avait une grande communauté juive surtout vers le port de Salamine au Ier siècle.

 

 

Revenons à Saul , Barnabé natif de l’île à Salamine, est auprès de Jésus , il fait parti de ses disciples, il est dépeint comme un grand disciple «génereux». Saul à la mort de Jésus va entreprendre son grand tour apostolique autour de la méditerranée , (j’ai pu voir sa prison à Philipie en Thrace) , Barnabé va le chercher la-bas et le ramener à Chypre.

Nous sommes en l’an 45, accompagné de Marc , les trois prédicateurs vont investir les différents cultes dits païens ou juifs dans Chypre.

La première église chrétienne sera pour Salamine ensuite ils vont gagner Paphos, la capitale à l’époque.

 

 

Devant le pro-consul Sergius Paulus , va se tenir une joute ecclésiastique où un faux prophète «Bar-Jésus» va essayer d’anéantir ces prédicateurs, cela se passe très mal, Saul va prédire au consul un funeste destin, il sera aveugle, devant la réalité de sa prédiction, le consul se repend et  retrouve la lumière et sa foi en la parole de Jésus, c ‘est à ce moment que Saul prendra le nom de Paul.

Mais entre temps ce Consul va faire attacher Saul à un pilier en marbre et celui-ci aura 39 coups de fouets , sera battu trois fois par des verges et une fois lapidé….

 

Voyez ce pilier en marbre il emmerge au milieu des ruines de la basilique,  serait celui où Paul subit les sévices.

Après la conversion du Consul, les prédicateurs s’embarquent pour Pergé en Pamphylie ou plus simplement à côté d’Antalya en Turquie , j’ai visité Pergé lors de mon voyage en Cappadoce (voir mon blog) c’est splendide.

Nous avons visité la basilique chrétienne de Kourion, lors de la visite du site archéologique , cette basilique était immense située face à la mer, ici celle-ci serait la plus grande de toute l’île.

C’est la basilique Chrysopolitissa, elle était dédièe à la Vierge Marie, protectrice de la cité d’or «Paphos»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette basilique  avait sept nefs , un narthex, un atrium avec une cour à ciel ouvert et des portiques couverts autour.

Cette description est semblable aux basiliques romaines même hellenistes .

Elle mesurait 53 mètres de long sur 38 mètres de large, les colonnes était en marbre et il y avait quatre colonnes en granit derrière l’autel.

Le sol était couvert de mosaïques , l’ensemble date du IVème siècle, au Vème siècle la basilique fut remaniée avec seulement trois nefs, une abside circulaire et un narthex.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les quatres colones en granit de l'abside 

 

Eglise byzantine de Saint KYRIAKI   (que de saints et saintes méconnus !!!) nous découvrirons saint Neophyte à  la fin du voyage. 

 

 

 

 

 

 

 

En arrivant voyez l’ensemble , il y a des passerelles qui longent de chaque côté la basilique, j’ai pu faire ainsi quelques détails des mosaïques, c ‘est très beau.

Au fond sur les ruines vers l’abside a été bâtie la petite église byzantine saint Kyriaki ,elle date du XVIème siècle cette église est sobre aussi bien au niveau extérieur et intérieur.

Je retrouve le groupe qui m’attend!! en longeant la sortie du site vous avez vers la droite des catacombes antiques hellénistes , transformées en multiples oratoires chrétiens, avec une fontaine ou source , celle-ci étant miraculeuse….

Catacombes Sainte Solomoni.

Nous n’avons pas eu le temps de visiter !!!!

 

 

 

Nous arrivons devant le port de Paphos, le temps est splendide , nous déjeunons rapidement  en effet nous avons une visite 

 

 

 

Il y a peu de poisson dans la médierannéee, les poisons sont souvent importés pour la restauration...

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 16:23

Fort musulman construit sur un château des lusignan, il est face à mer

 

Eglise AYIA PARASKEVI  dans la ville de YEROSKIPOS

 

 

 

 

 

Nous abandonnons le rocher d’Aphrodite qui se baigne doucement au gré des marées de la méditerranée, pour arriver dans la ville de Geroskipos ou Keroskipos , nous sommes dans la grande banlieue de Paphos (4kms).

Nous apercevons un ancien fort ottoman construit sur un château féodal des Lusignan, il y avait une mosquée à l’intérieur.

Ce village est célèbre par son église byzantine et surtout par la fabrication artisanale des Loukoums.

 

 

C’est dans ce village dans l’antiquité que partaient les processions dites païennes pour arriver au rocher d’aphrodite et surtout au sanctuaire de Palaipafos (vieille ville de Paphos) Yeroskipos veut dire jardins sacrés. Sur le site de l’église se trouvait un temple antique dédié à la déesse.

 

 

 

 

 

 

 

Admirez cette splendide église byzantine, elle est une des plus belle extérieurement que j’ai pu voir dans mon voyage. Elle est dédiée à une sainte Paraskevi, (sainte vendredi) cela désigne le nom de la sainte martyre sous le règne d’Antonin le pieux, celui-ci devant sa beauté veut l’épouser mais elle refuse , l’empereur va la plonger vivante dans un chaudron bouillant , le miracle a lieu, l’eau est froide , mais la sainte va envoyer de l’eau dans le visage d’ Antonin, celui-ci va devenir aveugle car l‘eau est bouillante….devant ses suppliques et son repentir elle guérit l’empereur Antonin, hélas elle mourra décapitée sous le règne de Marc Aurèle, elle est la sainte protectrice des yeux…

Cette église est construite sur le modèle de la basilique Justiniene, il y a trois nefs surmontées de voûtes en berceau et de cinq dômes, admirez ses cinq coupoles, sa construction débute vers la fin du IXème siècle, l’intérieur est recouvert à certains endroits de fresques, certaines dates du XIIIème siècle , surtout imaginez dans le plafond d’une coupole où paraît-il il y a des influences musulmanes dans les peintures.!!! .

J‘ai juste deux photos prises à la volée.

 

 

 

 

En face de l’église vous avez la rue principale, la les boutiques de loukoums sont faciles à trouver.

Nous assistons à la fabrication de ce délicieux dessert le loukoum, en effet ils sont plus que délicieux… 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 17:23

Aphrodite musee de Nicosie

GF

 

 

 

Nous arrivons en bord de mer après une route sinueuse dans un décor minéral, notre bus nous dépose en bordure de cette mer, nous découvrons le site dit de la naissance d’Aphrodite. «Pétra tou Romiou»

 

 

 

 

 

 

 

 

Les légendes sur cette déesse Aphrodite sont nombreuses et variées, elle était soi-disant une déesse très très  volage, elle était mariée à un nain Héphaïstos, à la suite de ce mariage malheureux  son caractère volage va prendre le dessus, elle va séduire tous les dieux qui la courtisaient et leur donner des enfants, avec Arès elle aura deux fils et une fille (Harmonie), elle séduira Eros, Antéros, Hermès, Poséidon , Dionysos etc..

Elle va se mêler aussi aux mortels qu’elle apprécie  , en particulier elle succombe avec Anchise dont elle aura un fils Enée. Elle obtiendra la pomme d’or de la discorde par le héros troyen Paris….. vu qu'elle était la plus belle femme...mais il y a une suite ...

 

Il était une fois un roi de Chypre « Cyniras » qui eu un enfant incestueux avec sa propre fille Myrrha, cet enfant fut enfermé dans un arbre, la belle Aphrodite le découvrit et le recueillit , elle va le confier à Perséphone pour le sauver et l’élever. Il va s’appeler A.....!

Devant un si bel enfant et plus tard adolescent , Perséphone fut elle aussi séduite par ce bel Adonis, en effet tel était son prénom!!!

Devant la rivalité amoureuse des deux déesses, Zeus va trancher , Adonis va pouvoir vivre un tiers de sa vie avec Perséphone, un tiers avec Aphrodite et le reste du temps où bon lui semble.

Hélas le jalousie des Dieux anciens amants va s’enfler, l’un deux Arés va poursuivre le bel Adonis lors d’une chasse celui-ci Arés va envoyer un sanglier sur Adonis , hélas il sera blessé mortellement . La pauvre Aphrodite va courir pour le sauver, elle se blessera les pieds avec les épines des roses blanches, ses larmes de sang vont transformer les roses blanches en roses rouges. La déesse au désespoir va créer des rites et fêtes funèbres se déroulant dans l’île. 'il y a de nombreux livres sur cette déesse !! impossible de resumer en quekques ligens.

 

 

 

 

Lorsque nous arriverons sur la plage , les vacanciers se baignent avec délice dans cette belle eau bleue de la méditerranée, vous voyez aussi les personnes penchées dans les galets, ils sont tous à la recherche du galet en forme de cœur …. c‘est le porte bonheur de la belle Aphrodite.(j’ai pris un joli galet tout simple en porte bonheur)

En repartant vers le bus voyez tous ces arbres et arbustes poussant en bord de plage , ils sont couverts de rubans et d’objets hétéroclites , ce sont des offrandes associées à des vœux et demandes à la déesse Aphrodite et à Adonis, c’est charmant, en Inde j’ai vu les mêmes rituels devant des statuaires et des Temples surtout au Tamil Nadu. .

 

 

Nous longeons la côte et arrivons dans le village d’Yéroskipos , nous visiterons une fabrique artisanale de Loukoum et la resplendissante église de Ayia Paraskévi.

Le rocher de la naissance d'Aphrodite. 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2022 2 03 /05 /mai /2022 18:07

 

 

 

 

 

Après la visite de l’église de la Sainte Croix et du musée monastère, nous traversons ce ravissant village viticole « OMODOS », remarquez les superbes maisons en pierre locale, les murs sont très haut, il y a de belles terrasses et des petites fenêtres, tout est étudié pour garder la fraîcheur dans les habitations, ici en été personne n’est dehors!!!!

Notre guide nous emmène dans la plus vieille cave viticole de l’île «paraît-il», les propriétaires du lieu nous explique l’usage et les traditions des anciennes machines et du pressoir en particulier.

En fin de visite s’en suit une dégustation et la possibilité d’achat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappelez vous lorsque nous avons visité dans la région de Limassol le donjon de Kolossi, les croisés avaient eu la bonne idée de planter de la canne à sucre et des vignes et depuis ce jour le vin de la Commanderie est célèbre dans le monde entier. Mais le vin existait déjà depuis le VIIIème siècle avant J.C. en témoignent les centaines d’amphores retrouvées .

 

En repartant vers le bus j’ai jeté un coup d’œil dans un restaurant dit typique ….sympa !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voyez au loin sur les collines les champs de vignobles , il y en a très loin à l’horizon.

Après le départ des anglais, toute la région d’Omodos était plus où moins en friche les Chypriotes ont donc réimplanté des vignes, à ce jour ils produisent un très bon vin parfois liquoreux.

 

Nous sommes repartis pour une autre découverte , nous allons sur la plage de la naissance d’Aphrodite .

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2022 3 27 /04 /avril /2022 16:48

 

 

 

 

Notre destination matinale est le village d’Omodos, il est connu et réputé par ses vignobles et son vin et surtout par son monastère et son église. 

Nous traversons des collines crayeuses toutes de blanc vêtues nous avions vu les mêmes paysages  lors de nos visites vers Kourion.

Notre guide nous indique la présence de plusieurs petites églises byzantines exceptionnelles perdues dans le paysage, mais nous ne ferons pas halte.

Nous arrivons à l’entrée du village , partout les affiches des tavernes se noient dans les arbres, il fait de nouveau très beau le ciel est de bleu azur et le soleil refait son apparition, nous avons laissé les nuages sur les montagnes de Troodos.

 

 

 

L'église byzantine de 1850

Dans le village d’Omodos, les rues et ruelles sont encore recouvertes de pavés, les terrasses des restaurants sont déjà dressées , je fais très attention…. en marchant,nous arrivons devant l’église et le monastère « Timiou Stavrou » cela signifie église de la Sainte croix .

 

 

 

 

 

 

 

Rappelez vous lorsque nous avons visité Lefkara (village de brodeuses), notre charmante guide nous a éclairé sur la vie et la présence de Sainte Hélène dans l’île.

La tradition veut qu’en 327 Sainte Hélène soit à l’origine de la création de ce monastère, notre guide nous l’a confirmé il était un monastère de femmes religieuses ayant comme animal fétiche des chats afin de les protéger des serpents.

Après bien des vicissitudes et des décennies, tout à changé.

 

 

 

 

 

 

 

Dans cette sainte croix se trouvent le morceau sacré de la croix du Christ et un  morceau de la corde en chanvre. 

Par contre ici la vénération des reliques est importante, Sainte Hélène avait offert à l'église catholique ,  lors de son passage dans l'île, un morceau de la Sainte croix, et un morceau de la corde en chanvre qui attacha le Christ sur la croix.

Il y a un morceau du crâne de Saint Philippe, celui-ci fut crucifié en 62 sur le site romain de Hierapolis vers Pamukalé en Turquie.

Admirez le jubé byzantin, les icônes sont splendides.

 

 

Nous traversons la cour en passant par le cloître pour visiter le musée du monastère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous visitons le musée , vous avez de splendides plafonds , portes et panneaux de bois sculpté je crois que c‘est de l’olivier, il y a une reconstitution d’une chambre de nonne, et de beaux objets liturgiques et icônes, les photos sont mauvaises en effet tout est posé derrière des vitres sécurisées.

 

 

Vue de l'église depuis le monastére. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous suivons notre guide , en effet la visite sera dans un antique pressoir qui daterait du moyen âge, avec degustation et possibilité d’achat de bouteilles de vin.

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2022 5 22 /04 /avril /2022 11:16

Notre restaurant 

 

Nous quittons cet immense monastère, il est très austère mais entouré d’un univers végétal splendide.

La route sera sinueuse , nous verrons les grandes oreilles (radars d’écoute des armées étrangères en poste) au sommet de certaines montagnes, sur d’autres j’ai pu voir des pistes de ski, mais les installations semblent venir tout droit des années 1970.

 

Nous arriverons vers 15 heures à Troodos , le repas sera servi dans ce joli restaurant , la colonne vertébrale du restaurant est un arbre qui sort du toit...!!!

 

J’irai faire un petit tour aux alentours , partout des chemins de randonnées, c’est parfait pour les vacanciers.

 

L’hôtel est sobre limite immeuble de colonies de vacances, j’ai du demander des couvertures… par contre le lendemain matin nous avons eu un splendide lever de soleil sur le mont Olympe ensuite nous repartons vers de nouvelles découvertes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mont OLYMPE 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 16:59

 

 

Lors de mes voyages j’aime bien lire, écouter les contes, les fables, les souvenirs qui se racontent les soirs au coin du feu où au clair de lune , il y a des pays qui s’y prêtent beaucoup , c ‘est l’Inde, la Chine du sud etc...

 

Je vais brièvement vous raconter l’histoire de la création du monastère de Kykkos, nous sommes sous le règne d’Alexis 1er Comnène ,l' Empereur byzantin (1085-1118) , l’île de Chypre est sous gouvernance de l’empire grec, mais pas pour longtemps nous l’avons vu.

 

 

 

 

Il était une fois à cette époque un ermite «Isaïe» il avait fait vœu de silence et s’était retiré dans une grotte située dans les montagnes sauvages de Troodos, voici l’endroit où nous sommes. 

Le gouverneur de l’île Manuel Boutoumites, vivait à Nicosie et chassait dans les parages, il se perdit et rencontra notre ermite, lorsque le gouverneur lui demanda son chemin l’ermite ne répondit pas, s’en suivi insulte et coups !!.

Peu de temps après ce gouverneur tomba malade et ne guérissait pas. C’est alors qu’il se souvint de cet ermite et de son mauvais traitement, il lui demanda pardon espérant guérir .

L’ermite reçut un message du très Haut divin, il devait aller à Constantinople afin de ramener dans l’île la vierge peinte par Saint Luc. Celui-ci fit part de la demande divine au gouverneur. Le gouverneur essaya d’acheter l’ermite avec des cadeaux royaux des biens et des icônes…. l’ermite ne céda pas.

Entre temps la fille de l’Empereur de Constantinople tomba malade, le même mal incurable que celui du gouverneur., Ayant été mis au courant des souhaits du très Haut, l’Empereur fit faire une copie du tableau, mais ce subterfuge fut éventé et de plus la fille de l’Empereur ne guérissait pas.

La vierge Marie apparut à l’Empereur, elle lui signifia que l’orignal de la peinture devait revenir dans l’île de Chypre, cette peinture sacrée  revint donc ici à Kykkos.

Il est raconté dans les chaumières que lors de la procession pour que cette peinture arrive à son ultime église , les arbres auraient ployés à son passage. (j’adore!!!)

 

Nous entrons dans le monastère il est très récent en effet en 1813 un incendie détruisit l’ensemble, mais depuis sa création il y eu plus de quatre incendies, des razzias par les turcs, des tremblements de terre etc. (nous sommes au sommet de montagnes volcaniques!!)

 

 

 

Voyez l’architecture du monastère, c’est ici que Monseigneur Makarios fit ses premières études, tout est sobre , il y a deux immenses cours , des corridors ouverts sur celles-ci , les murs, les plafonds sont peints ,c' est beau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a un petit musée mais nous n’avions pas assez de temps et nous ne verrons pas la vierge de Saint Luc. En sortant tout est fait pour vous inciter à acheter, ce monastère est très très riche!!!

 

 

 

 

 

 

Nous n’avions pas déjeuné et la route était sinueuse et un peu difficile . Nous arriverons dans notre restaurant et hôtel à Troodos vers 15 heures.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 14:30

 

 

Nous laissons derrière nous cette stupéfiante petite chapelle, la route ondule à travers les collines , comme vous le voyez les céréales ont été récoltées, les moissons sont faites.

 

 

 

 

Lors de l’occupation de l’île par les ottomans en 1570, après le royaume des Lusignan et des vénitiens l’île prendra un nouveau visage où plutôt de multiples visages au gré des vizirs, des sultans et des décennies à venir.

Les premiers temps les musulmans réorganisent l’île , le servage est aboli, l’ aristocratie n’existe plus, la population est partagée en trois catégories ce en fonction de leur richesse et afin de pouvoir facilement prélever les impôts, les non musulmans seront surtaxés.

En 1574 l’église orthodoxe est rétablie dans l’île, elle lève aussi en plus ses propres impôts, la religion latine est supprimée, les églises et cathédrales deviennent des mosquées.

Hélas dés le XVIIème siècle les problèmes arrivent avec les prétentions des princes chrétiens, les famines, la sécheresse les maladies, l’île est en perdition , il faut attendre l’arrivée du pacha Abou Bekir (1746-1748) pour que l’île reprenne vie, ce pacha baisse les impôts ,il  fait creuser des systèmes d’irrigation, monte des aqueducs et préserve toute  la population , hélas il est rapidement chassé.

Le grand vizir de Constantinople accorde le statut de représentant officiel de la population orthodoxe aux archevêques et évêques.

Entre 1764 et 1868 la période ne sera que misère et soulèvements .

L’empire ottoman est sur le déclin, celui-ci se tourne vers la Grande Bretagne, celle-ci a vite compris la position stratégique de l’île, avec les accords au congrès de Berlin en 1878 , les ottomans confient l’administration de l’île aux anglais.

Et voila ils sont dans la place de 1878 à1914, ils vont tout traiter et gérer pour leur profit et pour eux-mêmes dans les affaires commerciales, financières.

Arthur Rimbaud va servir de contre-maître pour la construction de la résidence princière  du gouverneur anglais à Troodos…

Les chypriotes en reviennent de l’aide et de l’occupation par les anglais.. les premiers soulèvements commencent, mais la guerre de 1914 va changer le cours de l’histoire de l’île, en effet Mustafa Kemal en 1923 cède l’île aux anglais alors que les chypriotes voudraient être rattachés à la Grèce.

En 1950 il y a l’élection d’un nouvel archevêque Monseigneur Makarios III, celui-ci demande de l’aide à l’ONU, la rébellion gronde avec la création du mouvement EOKA, Georges Grivas est à sa tête, Monseigneur Makarios temporise tous les mouvements insurrectionnels , mais en 1955 il joue le jeu et rentre en conflit.

La lutte est ouverte Monseigneur Makarios et ses aides sont envoyés aux Seychelles, la lutte sur place s’intensifie.

Il faut attendre 1959 pour trouver un accord , Monseigneur Makarios revient le 1er mars 1959.

L’indépendance de l’île est proclamée le 16 août 1960,

Il y a donc deux chefs d’état Makarios III et Küçûk, les problèmes et crises prennent de l’ampleur , le séparatisme enfle, un officier anglais en 1974 va tracer à main levée une ligne verte sur la carte, voila l’île coupée en deux depuis cette date.

Monseigneur Makarios III va avoir jusqu’à sa mort en 1977 un rôle prépondérant dans l’avenir de son île.

Voilà juste quelques lignes, mais il existe des livres très complets au sujet de l’histoire de Chypre.

 

 

 

Nous arrivons en bas d’ une colline où le sommet est tout de vert revêtu en effet c’est une des plus grande mine de cuivre au monde, les égyptiens venaient il y a 3000 ans acheter ce métal précieux. A ce jour elle n’est plus en action….mais reste bien sous surveillance, elle est sur la ligne verte....

 

 

 

Nous arrivons dans la montagne et la région dite de TROODOS, nous découvrons des montagnes couvertes de forêts de cèdres, de mélèzes et de chênes, en montant en altitude, les nuages deviennent épais, la lumière n’est plus que diffuse , la chaleur elle persiste.

 

 

 

Notre bus nous dépose dans la cour du plus grand monastère de l’île c ‘est celui de KYKKO. Nous avons un court laps de temps de repos, j’en profite pour vous faire voir les marchands du temple!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michaêl Mouskos naît le 13 août 1913, il va faire ses études primaires dans ce grand monastère de KYKKO situé dans la région montagneuse dans la région de Troodos , il continue ses études à Nicosie et termine ses études de théologie à Athènes. Il va compléter ses études de sociologie et de théologie à Boston.

Il est ordonné prêtre à la fin de la guerre , il sera nommé à la chaire épiscopale de Kourion en 1945.

Il va prendre la tête en tant que Monseigneur Makarios III lors de son retour dans son île.

Il devient le champion de la lutte avec l’aide des prélats orthodoxe de l’île. Ceux ci depuis l’occupation ottomane n’ont cessé de lutter pour retrouver l’indépendance de leur île.

Monseigneur Makarios III, devient le « ETHNARQUE » de l’île en 1950, il peut alors faire bouger les événements que ce soit au niveau national et international. Il sera déporté aux Seychelles en 1956 par les anglais.

Il reviendra grâce à la pression nationale et internationale, les négociations aboutissent à l’indépendance du pays.

Il sera élu président de la république en 1960,1968,1973.

Il va s’opposer à la dictature des colonels en Grèce, ceux-ci veulent récupérer son île, il s’ensuit un coup d’état et son renversement , la conséquence en sera la partition de l’île en 1974, c ‘est la création de la «ligne verte»

Il va survivre aux bombardements de son palais en 1974, ce jusqu’à sa mort en 1977.

 

Nous partons du monastère à pied pour le sommet d’une montagne, nous sommes à 1300 mètres d’altitude, cet endroit est sacré.

En effet tout là-haut autrefois se trouvait une chapelle en bois dans laquelle lors de prières la vierge de Saint Luc (le tableau peint par lui) était porté en procession et placé ici pour demander et intercéder pour  l'arrivée de  la pluie. (l’île a connu de grandes sécheresse).

A la place de cette église en bois il a été construit un édicule en pierre, nous apercevons son sommet à travers les branches de mélèzes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous empruntons le chemin qui y parvient, je l’appelle le chemin de croix car tout le long se trouve des petites niches tout de blancs revêtues, au fond desquelles trône une série de saints très colorés qui nous surveillent.

 

 

 

Voyez la magnificence des fresques et des peintures, il y a aussi des superbes mosaïques.

Nous retrouvons les mêmes tableaux que dans la petite chapelle.

En sortant j’ai pu faire quelques photos du paysage, c ‘est grandiose.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fond la tombe de Monseigneur MAKARIOS

 

 

 

A mi-chemin , se trouve la tombe de Monseigneur Makarios III, elle est gardée jour et nuit par des soldats au garde à vous!!!

Celui-ci avait émis un souhait de reposer ici.

 

 

Sainte Hélène

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2022 5 08 /04 /avril /2022 17:19

 

 

 

 

 

La route traverse des grands champs de céréales , les moissons sont déjà faites pour certaines.Cette route monte doucement en direction du centre montagneux de l’île. Sur l’horizon au fait des collines se découpe dans le ciel bleu , la ligne de démarcation séparant l’île.

 

Nous voyons un village à flanc de montagne la guide nous indique que ces villages sont endormis , car il n’y a pas ou peu de travail , reste encore les anciens pour le travail de la terre.

 

 

 

 

 

 

Village de NIKITARI

 

 

La direction de la chapelle d’Asinou dite église de la vierge PHORBIOTISSA à ASINOU est en vue , celle-ci est perdue entre un immense parking et la forêt qui s’étend sur les montagnes.

Asinou est le nom du village donné au XI ème siècle par les grecs venus de leur village en grèce.

PHORBIOTISSA est le nom de la rivière qui coule en bas. 

 

Admirez cette petite église ....chut nous entrons !!

Ici en 1099 le monastère de Prohibia voit le jour , il fut construit par le Magistre Nicéphore le Puissant un très riche aristocrate , celui-ci prend l’habit de moine il devient le moine Nicolaos, il va mourir dans ce monastère. En 1115.

Cette église ou chapelle est le seul témoignage de l’existence de ce monastère.

Ce sont les plus anciennes et belles  fresques à ce jour  dans  l'île.

 

Ici on voit bien la partie construite au XIV ème siècle avec les deux chapelles en demi-cercle de chaque côté. 

L’église fait environ 16 mètres de long sur 6,50 mètres de large, elle est construite avec des pierres locales certaines sont volcaniques, les joints sont un mélange de pierres et de briques. La façade révèle encore des traces d’enduit de chaux. Au XIV ème siècle l’église va être agrandie avec deux absidioles en demi-cercle, de l’extérieur on les voit bien. Son toit en bois original était plus plat.

Cette église a bien souffert de par les séismes, les invasions successives , elle a été restaurée dans les siècles futurs et à ce jour classée au patrimoine de l’Unesco.

La vierge PROBIOTISSA  (narthex) 1105-1106

Impossible d’imaginer ce que nous allons découvrir en entrant!!!

Il reste encore des fresques datant de l’origine de la construction.

Grâce à mon livre je vais essayer de donner quelques références des photos prises, certaines sont faites avec mon portable.

Le Christ Just et Juge 1332-1333

 

Arc méridional  avec représentation des damnés 

 

En haut le paysan empiéteur le meunier falsificateur 

En bas le voleur et le médisant 

En bas  l'usurier et le faussaire 

En bas le moine defroqué la mère indigne

 

 

Scéne du jugement dernier sous la vierge Probiotissa , ici la vierge miséricordieuse  et le christ avec les saints. 

Scéne jugement dernier Vierge Phrobiotissa

Scène du jugement dernier ,ici la terre et la mer 

 

Souvent ce sont des donatrices habilléees dans les coutumes de l'époque (ici très byzantin)

Le christ du XIVème siècle (nef principale)

 

 

Sainte Anastasie la guérisseuse  avec la donatrice  Anastasia Saramalyna  elle est habillée  à la mode latine du XIIIème siècle , la sainte porte la fiole guérisseuse. 

Il y a beaucoup d'autres saints et saintes ...comme Saint Iréne, sainte Anne, saint Georges Macheremenos ...!!!

I

 

 

Vierge misericordieuse (jugement dernier)1105-1332

Le choeur des saints et des martyrs (jugement dernier) 1332

 

 

Les chiens n'etaient pas habituels dans les fresques 

Vierge PHROBOTISSA  (1105)

j'adore !!!

 

 

 

 

Scéne du jugement dernier  nartex voute sud XIIIème siècle 

Saint Georges sur un panneau avec la vierge à l'enfant sur un trône  entouréee des archanges Michel et Gabriel nef principale XIVème siècle.

Scéne jugement dernier sous la terre et la mer. 

Scéne du jugement dernier detail à coté de Saint Georges. 

 

Abside du sanctuaire communion des apotres 1105-1106 en dessous les saints. 

Au fond narthex la dormition de la vierge 

 

Nativite du Seigneur , presentation de Jésus au temple, le baptême, la transfiguration , nef principqle 1332. 

Ici arrestation de Jésus crucifixion nef principale 1332

Remarquez les côtes de mailles des soldats

Ici Saint Constantin et Sainte Hélène , en dessous les saints Théodose le Cénobiarque, Saint Arsène et saint Ephrem le Syrien 1332

 

 

Fresque des quarante martyrs de Sébaste 1105, nef principale 

Les martyrs

Vierge  et l'enfant la vierge très moderne avec sa longue robe fluide de type occidental 1332

 

 

Sainte Anne et sa donatrice  Anne , robe blanche sur manteau noir , bandeau rayé sur le front 1332

 

 

 

Détail flou ce sont des personnes grincant des dents.

Nous partons en direction du plus grand  et plus riche monastère de l'île , le monastère Kalopanagiotis de KYKKOS.

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2022 2 05 /04 /avril /2022 15:30

 

Archevéché de Nicosie

 

 

 

 

 

 

Musée des traditions populaires 

Nous partons avec armes et bagages vers neuf heures du matin, j’avais récupéré en partie mon énergie, en effet la journée de la veille aura été la plus difficile pour moi.

Nous quittons Nicosie mais nous faisons une halte sur la place Makarios III , en effet nous n’avions pas visité la cathédrale Saint Jean le Théologien.

 

La cathédrale est enclavée en arrière par le musée des icônes byzantines, sur la gauche  vous avez le grandiose archevêché dans son jardin la statuaire de Monseigneur Makarios nous surveille. Bien à l’abri voyez deux antiques Mercedes .. !! et à droite le musée des traditions chypriotes.

Nous entrons dans la cathédrale , elle était à l’origine enchâssée dans un monastère bénédictin de l’époque médiévale, en 1426 après l’invasion des Mamelouks , l’église fut dédié à un monastère orthodoxe , en 1662 l’église actuelle va se reconstruire sur les vestiges des anciennes églises. hélas il nous est interdit de faire des photos.

Je me souviens d’une superbe iconostase en bois et les murs sont recouverts de fresques relatant la vie du Christ

Cathedrale byzantine St Jean le Théàlogien. 

 

 

 

Au fond musée des icônes

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la droite vous avez dans un bâtiment un peu hétéroclite de part les statuaires et les colonnes, le musée d’art populaire chypriote , je pense qu’il est intéressant.

 

 

 

 

 

 

Nous retrouvons notre minibus, nous partons pour le centre de l’île,(170 kms) le programme comme d’habitude est intense , nous visiterons la splendide petite église d’Asinou, par chance j’ai eu le droit de faire des photos, ensuite nous arriverons au plus grand et plus riche  monastère de l’île le monastère de Kykko, derrière le monastère le chemin de croix nous amène en haut de la montagne, le paysage est splendide malgré la brume, Monseigneur Makarios avait demandé à reposer ici.

Nous repartons pour le village Omodos, village viticole avec son vin célèbre  « Linos » , l’église de la Sainte Croix est situé dans ce village, un régal.

Nous arriverons en début d’après midi dans notre hôtel à Troodos, après le déjeuner, je ferai une découverte des chemins dans les forêts de mélèzes et de cèdres.

Nous sommes à 2000 mètres d’altitude , face au mont Olympe.

 

Partager cet article
Repost0